Pass Vaccinal le signe d’une dictature.

Publié le par laurent Lasselin

Partagez !!! 
⚠️ La démocratie se dirige tout droit vers une dictature. 
Il est temps que les Français arrêtent d’accepter tout et n’importe quoi sous prétexte d’une crise sanitaire. Les hôpitaux observent depuis peu une décrue des hospitalisations alors que la loi s’accélère et s’affole. 

L’Assemblée Nationale a adopté ce soir le projet de loi visant à transformer le #passsanitaire en #passvaccinal. 
Seuls les vaccinés et personnes rétablies depuis moins de 6 mois pourront accéder aux bars, restaurants, cinémas, musées, théâtres, salles de sports, salles de spectacle, transports collectifs. 
 

Les personnes qui n’iront pas faire régulièrement leur dose de rappel, c’est-à-dire tous les trois mois seront donc exclu du système mis en place.

Votez aux présidentielles et aux législatives pour des hommes et des femmes qui défendent vos intérêts, votre liberté, votre pouvoir d’achat, votre avenir.

Je suis candidat aux législatives sur 20 communes du Valenciennois :
Aubry-du-Hainaut, Bellaing, Condé-sur-l’Escaut, Crespin, Curgies, Estreux, Marly, Onnaing, Petite-Forêt, Préseau, Quarouble, Quiévrechain, Rombies-et-Marchipont, Saint-Aybert, Sebourg, Saultain, Saint-Saulve, Thivencelle, Valenciennes, Wallers-Arenberg. 

Aidez-moi en rejoignant mon groupe de soutien.
e-mail : contact@laurent-lasselin.fr 

https://www.facebook.com/100056290196591/posts/401633278389675/?d=n


 

 

 

#circo5921 #lasselin2022 #Marly #saintsaulve #Valenciennes #AN #borloo #passdelahonte #democratie

Partager cet article
Repost0

…

Élections : Mes propositions pour vaincre l'abstention !

Publié le par laurent Lasselin

L'abstention, premier parti de France.

Après la très forte abstention ces dernières années et une abstention record au premier tour des élections municipales de 2020, desrégionales et départementales de 2021. Un tiers seulement des Français appelés aux urnes se sont déplacés lors des élections. La pratique du vote « intermittent », où les électeurs se mobilisent en fonction des enjeux qu’ils identifient, s’accroît. Tout comme l’abstention qui devient « systématique ». L’abstention de masse est une forme de retour au suffrage censitaire.

Nous devons redonner confiance aux électeurs et l’envie de prendre part aux élections.

Voter est un droit mais aussi un devoir civique !

 

Il faut encourager le vote et faciliter les modalités d’accès au vote avec des mesures simples.

Je formule une série de propositions pour faciliter l'acte de voter.

 

Voici mes 14 propositions à l’Assemblée Nationale :

 

  1. Inscription automatique sur les listes électorales dès 16 ans

  2. Attirer les jeunes électeurs

  3. Vote des jeunes électeurs dès 16 ans

  4. L’éducation civique renforcé à l’école à partir de 14 ans

  5. Rendre le vote obligatoire avec une amende. C'est le cas en Belgique depuis 1893, sous peine d'une amende modique de 5 à 10 euros. Et ça fonctionne : la participation en Belgique est l'une des plus fortes d'Europe.

  6. Autoriser le vote en ligne

  7. Plus de reconnaissance du vote blanc ou nul avec un seuil d’annulation des élections

  8. Voter dans la commune de son choix dans un rayon de dix kilomètres

  9. Interdire les sondages trois mois avant une élection

  10. La possibilité de voter sans se déplacer

  11. Dématérialiser les demandes de procuration

  12. Réinstaurer la double procuration

  13. Rendre caduc les élections sous le seuil de 33 % de participation

  14. Obligation du candidat à une élection d’obtenir un extrait de casier judiciaire n°3 et n°2



 

#AssembléeNationale #Circo5921 #législatives2022 #Lasselin2022 #Valenciennes #BéatriceDescamps #LaurentDegallaix #Marly #Onnaing #Présidentielles2022 

Partager cet article
Repost0

…

Renforcer la santé des citoyens.

Publié le par laurent Lasselin

DE CHV A CHRV IL N’Y A QU’UN R comme Résilience.

 

La santé n’a pas de prix alors que le gouvernement déshabille l’hôpital. Il est nécessaire au Valenciennois de développer encore un peu plus sa capacité à investir et à innover sur notre territoire. Il nous n’est pas impossible de surmonter les différents échecs qui sont un traumatismes pour Valenciennes, d’où le mot Résilience.

 

VERS UN CENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE VALENCIENNES

Alors que la politique du gouvernement est de déshabiller la santé, de fermer des services ou encore des lits. Plus que jamais nous avons besoin de nos soignants et de nos hôpitaux.

Le Centre Hospitalier de Valenciennes est régulièrement cité parmi les trois plus importants centres hospitaliers généraux de France mais n’arrive pas à décrocher le statut de CHR (CentreHospitalier Régional). Un plan d’investissement et de bataille est nécessaire.

Pour cela nous devons :

1) - De renforcer et de disposer d’une Université faisant partie intégrante du Centre Hospitalier et à terme de créer une nouvelle faculté de médecine Valenciennoise.

2) - De disposer d’un centre de recherche et de développement intégrant le site du Centre Hospitalier de Valenciennes.

3) - Il nous faut accélérer et intensifier les processus pour décrocher les lauriers si nous voulons faire venir des start-up, des entreprises, de servir de territoire d'expérimentation pour des industriels qui ne pensent pas nécessairement à Valenciennes.

4) - Investir dans la technologie de pointe comme dans l’imagerie médicale 

 

 

Bien fidèlement, Laurent Lasselin

Candidat Député les 12 et 19 juin 2022


 

Partager cet article
Repost0

…

Député 21ème circonscription du Nord

Publié le par laurent Lasselin

Madame, Monsieur, chers Valenciennois(es), chers ami (s) (es),

J’ai l’immense privilège de m’adresser à vous.


Comme vous le savez déjà, je suis extrêmement engagé dans le vie politique Valenciennois et cela depuis plusieurs années. Natif de Valenciennes. J’ai eu l’opportunité de candidater à différentes élections qui ont été très enrichissantes, elles m’ont élevé. Notamment lors de la campagne des municipales, je me suis investi sur plusieurs thèmes innovants très chers à mes yeux et qui me parlaient. Cette campagne m’a permis de construire un véritable projet politique, un projet d’avenir, une feuille de route. Pour les départementales, j’ai beaucoup travaillé sur l’action sociale, en lien avec les compétences du Département.

Nous devons être en capacité de représenter l’ensemble de notre circonscription à l’Assemblée Nationale. Un député doit contribuer à améliorer la vie de ses concitoyens, pour cela, sur l’ensemble de son mandat, il doit être un élu de terrain, aux côtés des maires, des élus, des entreprises, des associations, des habitants de manière à connaître leurs préoccupations.

Mes priorités se porteront sur des compétences régaliennes : « sécurité, éducation, santé ». Ce qui, selon moi, mettra les classes moyennes et la défense de leur pouvoir d’achat au cœur de ses politiques. Le travail doit davantage payer que les revenus de l’assistance sans pour autant abandonner les plus fragiles d’entre nous. Nous devons aussi nous engager pour une écologie positive et du concret, en opposition avec ceux qui font de l’écologie une idéologie punitive.

Je remercie chaleureusement la Députée Béatrice Descamps de sa modeste contribution à l’Assemblée Nationale et de son travail accompli, néanmoins il faut apporter à notre territoire une plus grande envergure locale et nationale sans être partagé avec un autre mandat comme elle peut l’être.

C’est la raison pour laquelle, mon engagement et ma motivation me pousse à me porter candidat. Je vous annonce donc officiellement ma candidature aux prochaines élections législatives des 12 et 19 juin prochain sur la 21ème circonscription du Nord.

Un grand rassemblement de la droite et du centre est indispensable pour offrir une alternative crédible à la politique du Président Emmanuel Macron.

Vous pourrez compter sur mon engagement et de ma force de proposition.

 

Bien fidèlement, Laurent Lasselin

Candidat Député les 12 et 19 juin 2022


 

Partager cet article
Repost0

…

Les moulins soufflent un vent d’énergie sur les Hauts de France

Publié le par laurent Lasselin

Notre patrimoine régional et plus particulièrement les moulins à vent et à eau dans les Hauts de France, mais pas seulement doivent servir à produire de l’énergie électrique vertueuse et planter un décor en harmonie avec l’architecture et le paysage. 

Tant sur le plan de la production, mais surtout pour le visuel qui serait plus en harmonie avec le paysage.

Des moulins qui produiraient moins, mais qui apporteraient une valorisation de notre patrimoine. La France compte pas loin de 15,000 anciens moulins et environ 164 dans les hauts de France que j’ai pu recenser.
Une éolienne produit à peu près 2 MKW/An et nous disposons aujourd’hui d’un parc de 1900 générateurs d’énergiques électriques à vent dans notre grande région des Hauts de France. Les 164 moulins seraient 28 fois moins performants que ses cousines avec 70,000 KW/An. Nous pourrions même doubler la production en utilisant deux générateurs et quatre fois deux Voilures, en y associant des tuiles photovoltaïques qui permettraient donc de produire 150,000 KW/An. Nous tomberions en comparaison faite à une éolienne 13 fois moins performante que sa grande sœur. Oui effectivement le président Xavier Bertrand a raison de parler de l’esthétique qui n’est pas au rendez-vous… Mais pour le coup la donne change avec un nouveau mix éolien qui n’est pas le seul en plus d’un mix énergétique nous serions devant toutes les régions de France en matière d’énergie renouvelable.

Il ne nous reste plus qu’à créer pour les Hauts de France un fond d’énergie qui financerait les projets dans nos cinq départements par des financements publics et privés. 

 

L’idée mériterait d’être exploitée.

 

 

#HDF #Régionales2021 #Départementales2021 #éolienne #énergie #MEDEE #transitionénergétique

Partager cet article
Repost0

…

VAFC et les subventions publiques.

Publié le par laurent Lasselin

Rapport d'observations définitives sur le VAFC

 

 

Confronté à des difficultés financières en 2014, le club de football professionnel « Valenciennes Sport Développement », structuré en société anonyme sportive professionnelle, a bénéficié, sur trois ans, de subventions publiques à hauteur de 2,6 M€.

 

 

 

 

 

SYNTHÈSE:

 

La société s’était, en contrepartie, engagée à améliorer sa gouvernance et à se redresser financièrement. Des acteurs privés ont, de leur côté, financé 1,084 M€ de capital supplémentaire et apporté des sommes sur comptes courants d’associés qui s’élevaient à 3,4 M€ à la fin de la saison 2016-2017. Lors de son audition devant la chambre, le président du directoire a, par ailleurs, mis en exergue les bénéfices pour le territoire du maintien de l’activité de ce club.

 

Alors que pour des clubs professionnels, le code du sport et le droit européen de la concurrence limitent l’usage des aides publiques à la réalisation de missions d’intérêt général liées à la formation, il apparaît que les aides reçues ont en réalité eu pour objet principal de soutenir financièrement le club dans son fonctionnement général. Compte tenu de leur montant, elles auraient dû faire l’objet d’une notification aux autorités européennes. La société encourt donc le risque éventuel de les voir requalifier en aides économiques.

 

Concernant la gouvernance, si elle a bien été modifiée en adoptant la forme de société anonyme avec directoire et conseil de surveillance, le contrôle de la gestion du club reste perfectible. En effet, le conseil de surveillance se réunit peu souvent et dispose d’un niveau d’information insuffisant pour exercer sa mission. Les deux membres du directoire ont, quant à eux, des pouvoirs qui vont au-delà des attributions prévues par les textes en vigueur. Les avantages qu’ils ont octroyés de 2014 à 2017 à une société dans laquelle ils sont intéressés, sans validation préalable du conseil de surveillance, en sont l’illustration. Ils ont, ainsi, privé le club de ressources potentielles alors que, dans le même temps, des fonds publics étaient perçus.

 

Un rééquilibrage de la situation financière a été engagé avec, cependant, des performances économiques qui restent en-deçà de la prévision arrêtée avec les financeurs publics. À la fin de la saison 2016-2017, la situation demeurait fragile, la société continuant à asseoir son fonctionnement courant sur ses dettes de court terme.

 

Enfin, alors que le code du sport a posé un cadre dans le but de favoriser la collaboration entre le sport amateur et le sport professionnel, la coopération entre « Valenciennes Sport Développement » et son association support s’est amoindrie sur la période examinée, desservant le développement du groupement sportif.

 

 

 

Réponse de monsieur le maire de Valenciennes Laurent Degallaix:

 

 

 

Réponse de monsieur Xavier Bertrand président de la région Les Hauts De France:

 

 

 

 

 

#VAFC #CRC #Valenciennes #StadeDuHainaut #HDF #Foot #ligue1 #Ligue2

Partager cet article
Repost0

…

Article publié depuis Overblog

Publié le par laurent Lasselin

 

Madame, monsieur, chère amie, cher ami,

 

 

Jamais nos principes républicains ou même nos certitudes n’auront été remis à ce point en cause cette année, même par les plus hautes instances de notre république. 

 

L'année 2020 restera marquée bien longtemps dans nos esprits, elle a été une période exceptionnelle à bien des égards pour l'ensemble des Français. Malgré les difficultés nous avons su faire face. Je tenais à vous exprimer mes meilleurs vœux pour l'année nouvelle qui s'annonce.
Elle ne pourra qu'être meilleure au regard de l'année écoulée. Cette nouvelle cuvée 2021 sera pour moi celle de tous les espoirs positifs.

 

Je vous souhaite mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de prospérité ainsi qu'aux personnes qui vous sont chères.
 
Je vous invite à visionner ma vidéo de vœux, en cliquant sur le lien ci-dessous.

 


Bonne année à toutes et tous !

Cette année encore, vous pourrez compter sur mon engagement et ma motivation !

Si vous les avez manqués, retrouvez mes quelques posts parmi mes réseaux sociaux !

Facebook - Instagram - Twitter

Abonnez-vous à ma newsletter sur ce site en vous inscrivant.
Cette infolettre est aussi la vôtre ! 

 

Bien fidèlement,
 

Laurent Lasselin

Publié dans Valenciennes

Partager cet article
Repost0

…

Communiqué de presse concernant les municipales de Valenciennes.

Publié le par laurent Lasselin

Madame, monsieur, cher(e) ami(e),

 

Jamais nos principes républicains ou même nos certitudes n’auront été remis à ce point en cause cette année, même par les plus hautes instances de notre république.

Ces dernières années ont été très riches en enseignements pour moi, en échanges avec vous, en agréables émotions, en communication avec les nombreux journalistes de terrain ou encore dans mon engagement pour les élections Législatives ou évidement pour les municipales de Valenciennes.

 

Cette crise sanitaire de la Covid aura finalement donné raison aux maires élu(e)(s) au premier tour des l’élections du 15 mars 2020, au gouvernement, au président Emmanuel Macron et ceci malgré le faible de taux de participation nationale. Nous pouvons nous poser la question sur la légitimité de l'élection. Où même avec le recours que j’ai engagé à corps défendant devant le conseil constitutionnel de Paris.

 

Localement, le rapporteur public a rendu son avis, qui sera suivi le 2 décembre à 99,9% par le tribunal administratif de Lille, contre l’annulation de l’élection municipale de Valenciennes relatif à nos recours engagés et liés au tribunal administratif de Lille me concernant Laurent Lasselin et de messieurs Quentin Omont et Didier Legrand contre notre concurrent Laurent Degallaix. Qui au fond lui conforte son résultat, c'est à dire 9% des Valenciennois soit 4300 voix pour 44500 habitants.

Ceci dit la démocratie lui donne raison.

 

Vos messages réguliers, vos encouragements me donne la volonté de persévérer pour les prochaines élections à venir, je garde l’énergie qui m’anime chaque jour et je continuerai plus que jamais à me battre, à être présent pour l’intérêt des Valenciennois et pour notre ville Valenciennes mais pas seulement.

 

Vous pouvez compter sur mon engagement et ma motivation !

 

 

Bien fidèlement,

 

 

Laurent Lasselin

Publié dans Valenciennes

Partager cet article
Repost0

…

Loi de sécurité globale ou loi liberticide.

Publié le par laurent Lasselin

Le 17 novembre intervenait à l’Assemblée Nationale le ministre de l’intérieur 
Gérald Darmanin sur la  Loi relative à la sécurité globale. 
crédit photo BFMTV

Ce plaidoyer était nécessaire pour ouvrir le débat. Cette loi qui vise à « protéger ceux qui nous protègent » en encadrant la diffusion de l’image des policiers et
gendarmes, pose problème. En aucun cas elle doit créer un vide entre les 
citoyens. 
Les policiers sont des citoyens comme les autres, ils doivent faire preuve d’exemplarité pendant et en dehors de leurs services. Nous devons redorer le blason de nos forces de sécurité par l’intermédiaire d’une justice équitable, fiable et plus rapide. L’exemplarité dans l’exercice de leurs fonctions est nécessaire ainsi qu’une réforme profonde de cette vieille dame qu’est l’administration, elle a avec son 
doux âge à avoir la fâcheuse tendance à freiner le bon fonctionnement de nos institutions, dont le fonctionnement de la POLICE.
Défendre les policiers et les gendarmes OUI mais avec les Lois qui existent. La liberté est un droit fondamental dans notre démocratie, elle est inscrite dans la constitution, l’Art. 4. de la constitution nous le rappelle : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi ».
La protection des forces de l’ordre se fait chaque jour dans les tribunaux, l’exemple avec les outrages. Nous n’avons pas besoin d’une loi liberticide qui viendrait entraver la liberté de la presse ou de chaque citoyen. Par contre nous devons combattre avec force et fermeté toutes les dérives d’images ou de propagande contre nos forces de sécurité et cela dans les tribunaux.


Laurent Lasselin 

Partager cet article
Repost0

…

🇫🇷 La clairière de l'Armistice du 11 novembre, 14-18 🇫🇷

Publié le par laurent Lasselin

Nous avons l'obligation morale de se souvenir des événements historiques tragiques et de ses victimes. Près de dix millions de morts dans le monde et un déluge de feu sans précédent pour cette guerre. La première guerre mondiale (1914-1918). Ce conflit sanglant qui a coûté la vie à près d'un million et demi de Français. 

A la veille de la guerre, les grandes puissances Européennes sont soudées par des alliances dans deux "camps" principaux : d'un côté, la Triple-Entente (France, Royaume-Uni, Russie) et de l'autre, la Triple-Alliance, ou Triplice (empire allemand, empire austro-hongrois et Italie).

Voici, en 19 dates-clés, les principales étapes de cette guerre, la plus meurtrière de l'histoire de France.

 

- 28 juin 1914 : assassinat de l'archiduc François-Ferdinand

 

- 31 juillet 1914 : assassinat de Jean Jaurès

 

- 3 août 1914 : l'Allemagne déclare la guerre à la France

 

- 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

 

- 6-11 septembre 1914 : première bataille de la Marne

 

- 22 avril 1915 : première utilisation d'un gaz toxique

 

- 7 mai 1915 : le paquebot Lusitania est torpillé par les Allemands

 

- 23 mai 1915 : l'Italie déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie

 

- 21 février-18 décembre 1916 : bataille de Verdun

 

- 1er juillet-18 novembre 1916 : bataille de la Somme 

 

- 6 avril 1917 : les Etats-Unis entrent en guerre

 

- 16 avril 1917 : bataille du chemin des Dames et mutineries

 

- 7 novembre 1917 : "révolution d'Octobre" en Russie

 

- 8 janvier 1918 : les 14 points du président Wilson

 

- 3 mars 1918 : traité de Brest-Litovsk entre l'Allemagne et la Russie

 

- Juillet 1918 : seconde bataille de la Marne

 

- 11 novembre 1918 : signature de l'armistice

 

- 28 juin 1919 : signature du traité de Versailles


Le 26 mars 1918, à Doullens « le général Foch est chargé par les gouvernements britannique et français de coordonner l'action des armées alliées sur le font de l’Ouest » Le président du Conseil Georges Clemenceau justifie ensuite ce choix : « Je me suis dit : essayons Foch ! Au moins, nous mourrons le fusil à la main ! J'ai laissé cet homme sensé, plein de raison qu'était Pétain ; j'ai adopté ce fou qu'était Foch. C'est le fou qui nous a tirés de là ! ».

À Beauvais, le 3 avril, il obtient la « direction stratégique » des opérations militaires.

Le 14 avril il reçoit officiellement le titre de « général en chef des armées alliées en France » ou généralissime.

Le 2 mai, la deuxième conférence d'Abbevilleétend les pouvoirs de Foch au-delà des Alpes. Foch a désormais la charge de coordonner l'action des Alliés sur tout le front occidental depuis la mer du Nord jusqu'à l'Adriatique.

Bien qu'il ait été surpris par l'offensive allemande au Chemin des Dames, il parvient à bloquer les dernières offensives allemandes de l'année 1918.

Le 22 juin, le Comité de guerre retire au commandant en chef des armées françaises en titre, le général Pétain, son droit d'en appeler au gouvernement en cas de désaccord avec le général Foch, commandant en chef des armées alliées. Les refus de Pétain d'appliquer les directives de Foch mettaient en péril l'action militaire des alliés et les relations avec la Grande-Bretagne. Foch cumule désormais les fonctions de commandant en chef des armées françaises et alliées.

Par Décret du 7 août 1918, il est élevé à la dignité de maréchal de France, et c'est avec cette distinction qu'il planifie et mène l'offensive générale qui force l'Allemagne à demander l’armistice, le 11 novembre 1918. Il est le seul maréchal de France de la Grande Guerre à recevoir cette distinction en exercice avant l'armistice.

Il fait partie des signataires alliés de l’armistice de 1918 conclu dans la clairière de Rethondes. La clairière de l'Armistice est la clairière où se trouvait le wagon dans lequel ont été signés l’armistice du 11 novembre 1918 entre la France, ses alliés et l'Allemagne. Le jour de l'armistice, il est nommé à l'Académie des sciences, et dix jours plus tard il est élu à l'Académie française, au fauteuil n°18. Il a également été membre de l'académie de Stanislas.

Après la guerre, il est élevé à la dignité de maréchal du Royaume-Uni en 1919, puis à celle de maréchal de Pologne en 1923.

 

Laurent Lasselin

Partager cet article
Repost0

…

1 2 3 4 5 6 7 > >>