26 Sep

Une relance indispensable pour prévenir le secteur du batiment

Publié par laurent Lasselin

Le président de l'UDI Jean-Louis Borloo a appelé mardi le gouvernement à lancer un grand plan de relance du bâtiment, estimant que ce secteur allait connaître en 2013 le plus grand plan social. "Le plus grand plan social qui est devant nous, c'est le secteur du bâtiment, il va y avoir entre 40 000 et 50 000 destructions d'emplois dans l'année qui vient et il n'y a aucun plan de relance pour le logement", a déploré sur France 2 l'ancien ministre de "la rénovation urbaine" et "du logement". Interrogé sur le projet de loi qui prévoit la cession à bas prix, parfois gratuite, de terrains de l'Etat pour le logement social et qui fait passer à 25 % la part obligatoire de logements sociaux, M. Borloo l'a estimé inadapté aux besoins du secteur. "Il s'agit de dire: on peut vendre les terrains de l'Etat pour 1 euro, la loi de 2005 l'avait déjà prévu. Et, les 900 terrains annoncés ont disparu parce qu'ils ont déjà été pour l'essentiel vendus. Le reste, c'est de dire aux communes, faites des logements HLM", a-t-il résumé. "Qui fait les logements HLM en France?", a-t-il demandé. "C'est la famille HLM et les financements d'Etat et il n'y a pas un mot sur l'aide de l'Etat au secteur HLM", a-t-il regretté. Le porte-parole de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a dénoncé lors d'un point presse l'attitude du gouvernement qui, dit-il, considère les communes qui ont moins de 25 % de logements sociaux comme des "têtes de turcs", alors que ce n'est pas elles qui construisent et que l'on n'implique pas les véritables acteurs du secteur. Pour M. Borloo, une des solutions serait que "les locataires du parc HLM qui compte 4,5 millions de logements puissent avoir le droit d'acquérir leur logement s'ils y vivent depuis 20 à 25 ans, avec une décote de 30 à 35 %, puisque les logements sont amortis". "Et lorsqu'on vend un logement, on peut en financer deux nouveaux", a-t-il dit en appelant à nouveau à un "vrai débat" sur cette question.
Commenter cet article

À propos

Les élections législatives sont prévues les dimanches 11 et 18 juin 2017 : elles permettront de désigner les 577 députés siégeant à l'Assemblée nationale.