15 Nov

Et l'Europe, où est-elle ?

Publié par laurent Lasselin

lien des l'articles dans Les Echos: link

LE CERCLE. Depuis 20 ans, c'est près de 450 brasseries artisanales qui se sont créées en France avec de lourds investissements. Aucune n'a prévu que le marché de la bière pouvait être modifié à ce niveau en si peu de temps. Le nord, comme toutes les régions frontalières auront une fois de plus à faire face à une concurrence déloyale de nos amis belges, en l'occurrence où est l'Europe ?

Je relate les inquiétudes de certains représentants de la profession des fabricants brasseurs après avoir pris contact avec eux, qui voient leur avenir incertain et à qui l'on veut imposer une hausse de 160 %, puis certainement par la revalorisation de la TVA, par une répercussion en bout de chaine. Une hausse qui n'a jamais été ressentie aussi fortement dans la profession. Qui risque de faire chuter leurs chiffres d'affaires, leurs effectifs, voire de mettre à mal leurs outils de travail. Ne voudrait-on pas nous faire croire que la France est un pays d'alcooliques ?

Depuis 20 ans, c'est près de 450 brasseries artisanales qui se sont créées en France avec de lourds investissements. Aucune n'a prévu que le marché de la bière pouvait être modifié à ce niveau en si peu de temps. Comment rembourser les emprunts quand leurs chiffres d'affaires s'effondrent par une crise mondiale engagée qui continue à faire des ravages et qui risque encore de s'effondrer après cette "loi massue" ?

 

Quelle activité pourrait résister à cela en cette période ?

 

Le nord, comme toutes les régions frontalières auront une fois de plus à faire face à une concurrence déloyale de nos amis belges en l'occurrence, où est l'Europe ?

Les Anglais qui, eux, venaient en masse acheter la bière française iront maintenant en Belgique et sans oublier les Français frontaliers.

Prenons en compte par la même occasion l'impact sur les consommateurs qu'auront à supports les taxes directes, indirectes par la répercussion du prix.

 

Qui va payer ?

 

Le consommateur bien sûr, la vraie vache à lait qui n'a plus beaucoup à produire !

 

Manger et boire vont-ils devenir un luxe plutôt qu'une nécessité ? Veut-on creuser un fossé entre les classes ?

 

En douze ans, je n'ai fait que ressentir d'année en année mon pouvoir d'achat se réduire. Tenir son budget après toutes ses hausses consécutives relève du statut d'équilibriste.

Dans notre perversité extrême, nous avons su faire de notre "alimentation durable" une consommation durable pour nourrir nos automobiles à défaut de nourrir les pays sous-développés. De ces produits, nous avons pu faire une riche spéculatrice en bourse. Le politique doit mettre un terme sans cesse grandissant afin d'éviter de creuser le gouffre humanitaire entre les hommes, la spéculation et la facilité à trouver une solution en taxant.

La relance de la machine économique se fera en premier par la consommation et puis par l'emploi, et non pas par la prise d'otages du porte-monnaie des Français.

 

Laurent Lasselin

Commenter cet article

À propos

Les élections législatives sont prévues les dimanches 11 et 18 juin 2017 : elles permettront de désigner les 577 députés siégeant à l'Assemblée nationale.