Le protoxyde d’azote, un problème de santé publique.

Publié le par laurent Lasselin

 

Un problème de santé publique !!!

La meilleur arme pour lutter efficacement contre les drogues ou les addictions reste la PREVENTION. 

Une drogue que l’on trouve en vente facilement dans le commerce... 
Les cartouches de protoxyde d’azote empoisonnent nos villes, les jeunes qui inhalent le gaz contenu dans les cartouches au vu de tous. 
Valenciennes en est un exemple, j’ai reçu plusieurs messages de commerçants ou de riverains qui se plaignent de ce phénomène.
Il est temps de prendre en considération cet effet de mode toxique et interdire la vente de cette “drogue détournée”.
Après leur shoot, ils reprennent le volant... avec les risques de blesser autrui.

C’est un problème de santé publique qui doit être pris en considération et doit être légiféré par un texte de loi qui encadre la vente. 
Une action immédiate est nécessaire pour interdire la vente en lots chez nos commerçants et cela dans l’urgence.

Le protoxyde d'azote entraîne de l'euphorie souvent accompagnée de rires incontrôlables (d'où le nom de gaz hilarant), des effets sédatifs, des maux de tête, des modifications de la conscience, des distorsions visuelles et auditives, de l'agitation, de l'angoisse, des nausées, des vomissements et une faiblesse ...

Laurent Lasselin

Le protoxyde d’azote, un problème de santé publique.
Partager cet article
Repost0

…