Pendant que le débat sur le port du masque fait rage en France...

Publié le par laurent Lasselin

À Hong Kong les magasins et centres commerciaux sont ouverts, seules les écoles ont fermé leurs portes (le 31 mars).

Pendant que le débat sur le port du masque fait rage en France...

"Voici comment on arrive à contenir l'épidémie ici sans confinement à Hong Kong le 31 mars”     

Redirection pour lire la vidéo d'Éric.

 

 

Le débat sur le port du masque fait rage en France depuis le début de cette crise sanitaire du #Coronavirus . Les scientifiques sont partagés quant à son réel intérêt dans la vie de tous les jours.

Le constat, nous sommes incapables en France de produire plus de 10000 masques par jour dans la 6ème puissance mondiale et la 2ème puissance Européenne, je m’interroge sur la réelle capacité de notre gouvernement à trouver une solution pour produire des masques en masse pour les hôpitaux, les EPHAD, notre POLICE et pour le tout à chacun.

 

La situation qui replongera peut-être Hong Kong dans une situation qui pourrait s’aggraver comme ailleurs...

Cela est insupportable pour moi au vu des images du 31 mars d’Éric un français habitant Hong Kong depuis 25 ans mais ...

Après cette vidéo une deuxième vague de cas ce jeudi 2 avril changera peut-être encore une fois la situation, j’espère que non !

Cette nouvelle intervient alors que la ville fait face à une nouvelle explosion des cas de coronavirus, 37 pour la journée de Jeudi et un total de 802 soit 8 fois plus qu'à mi-mars.

Mis en cause par Carrie Lam la semaine dernière, les regroupements dans le secteur de Lan Kwai Fong auraient favorisé au moins la transmission via 11 personnes.

 

L’exemple que nous donne Hong Kong nous obliges à bien nous préparer à la sortie de cette crise qui risque d’être très compliqué, d’avoir une totale autonomie de protection sanitaire et médicamenteuse.

Dépendre de la Chine n’est pas la solution pour le long terme qui fournit 80% des bases médicamenteuses et la grande capacité mondiale.

Où peut-être un bracelet connecté pour localisé les personnes contagieuses repérés et par un confinement des porteurs du virus, à voir...

 

En attendant restez chez vous pour votre sécurité et celle des autres.

 

 

Laurent LASSELIN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article